Le Petit Brocoli Illustré

Millefeuille de biscuits aux noisettes,
crème au mascarpone,
fraises des bois et granité de vin rouge

Encore une petite recette piquée dans la cuisine des stars, à savoir celle du restaurant de Dolce&Gabbana… Cette fois il s’agit d’un petit montage ou plutot d’un légo dont les éléments peuvent se décomposer et se réemployer selon votre fantaisie, avec des saveurs décidément italiennes: la crème au mascarpone est similaire à celle du tiramiso, les biscuits se préparent idéalement avec les savoureuses noisettes du Piémont (celles qui traditionellement sont employées dans le gianduia).

pour les biscuits piémontais aux noisettes:
beurre mou 300g
sucre glace 220g
noisettes finemente hachées 150g
oeuf entier 60g
farine 400g
sel una pincée
le zeste de 1/2 orange

pour la crème au mascarpone:
jaune d’oeuf 1
sucre 60g
mascarpone 200g
crème fraiche 150g
gélatine 0,75g

pour le granité de vin rouge:
eau 1dl
sucre 100g
vanille les graines d’une demie-gousse
cannelle un demi baton
zeste de citron 1càs
zeste d’orange 1càs
vin rouge 375ml
le jus d’un demi citron
le jus d’une orange

pour décorer: 200g de fraises des bois (ou fruits rouges au choix)

préparer les biscuits piemontais:
Monter les oeufs avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux. Ajouter le zeste d’orange rapé, le sel, le beurre à température ambiente, la farine et les noisettes. Bien mélanger. Couvrir avec une feuille de film plastique et laisser reposer la pate au frigo pendant une nuit. Le lendemain abaisser la pate au rouleau a 3-4mm d’épaisseur puis à l’aide d’un couteau retailler des rectangles de 5×10cm. Disposer les biscuits sur une plaque de four et enfurner à 170° jusqu’à ce que les biscuits soient joliment dorés.

préparer la crème au mascarpone:
Travailler le jaune avec le sucre, incorporer le mascarpone. Mettre la gélatine à tremper dans de l’eau froide. Réserver 3 càs de crème fraiche et monter le reste au fouet. Réchauffer légèrement la crème fraiche mise de coté et y faire fondre la gélatine essorée. Incorporer la crème fraiche montée et celle contenant la gélatine au mèlange à base de mascarpone, verser le tout dans un sac à poche et laisser reposer au frigo jusqu’au moment de servir le dessert.

préparer le granité de vin rouge:
faire bouillir l’eau, éteindre le feu, ajouter la vanille, la cannella, le sucre, et les zestes, coufrir et laisser infuser pendant 15 minutes. Filtrer, ajouter le vin et remettre sur le feu, éteindre juste avant que le mélange ne se mette à bouillir. Ajouter le jus des agrume et mettre le tout au congélateur. Au moment de servir, prélever le granité en grattant la surface avec une cueillère.

Monter le plat:
Dresser en les alternant trois biscuits et deux cuches de crème au mascarpone. Finir avec les fraises des bois ou d’autres fruits rouges mélangés et finir avec le granité au vin rouge.

La note du chef:
Vous pouvez utiliser la meme pate à biscuits (dnt la recette nous vient de Ducasse) et la verser directement dans un sac à poche, sans la faire reposer pendant une nuit entière, et dresser des biscuits ronds ou ovales sur une plaque de patisserie. Dans ce cas vous obtiendrez de merveilleux biscuits qui se gonfleront nettement plus que les originaux, difficiles à monter en millefeuilles donc mais pafaits à grignoter avec le thé ou à coller deux à deux avec un peu de ganache au chocolat.

18 Responses to “Millefeuille de biscuits aux noisettes,
crème au mascarpone,
fraises des bois et granité de vin rouge”

  1. Moony Says:

    Ce dessert m’a tt l’air d’être d’une finesse sans pareil!Quel splendeur.Merci et bonne journée Sigrid.

  2. mamina Says:

    Tous les ingrédients que j’aime sont réunis:les noisettes, surtout si elles sont du Piémont, les fraises des bois et le granité. C”est u n réveil matinal bien agréable même si on attendra un peu pour les fraises des bois.
    Bonne journée et merci pour la magnifique photo, on peut rêver ….

    Mamina

  3. sylvie Says:

    Ce dessert me semble rafiné et plein de fraicheur, j’adore.

  4. Choupette Says:

    Une belle présentation et de bons ingrédients donnent une recette à coup sûr délicieuse.

  5. poulette Says:

    J’envisage bien de retourner à Turin. Mais si les giangiotti sont légion, je n’ai pas vu une seule noisette “nature”. Je repartirai à l’attaque. Merci pour cette superbe recette.

  6. Gracianne Says:

    Impressionnant de legerete ce desert. Des que les fraises des bois seront la, j’essaierai. Mais ce ne sera pas avant juin dans mon jardin.

  7. Thalie Says:

    Waow, épatant, c’est tout de même du boulot ce genre de dessert…
    C’est minutieux mais quel plaisir de le savourer j’imagine…
    Ca m’a l’air aérien, subtil contrasté hmmm parfait pour commencer le printemsp ;)

  8. Leelooo Says:

    Oh quel délice ! Mais où trouver des fraises des bois en ce moment ?

  9. Cenzina Says:

    En fait les petits fruits rouges se trouvent en italie toute l’année… Si vous n’en trouvez pas, tentez le coup aves des fruits rouges surgelés ou, mieux, glissez la recette dans votre agenda et attendez la belle saison… :-)

  10. Fabienne Says:

    Un dessert haut couture …

  11. Elvira Says:

    Ah, quel merveilleux dessert! :-)

  12. Helenka Says:

    C’est superbe, comme d’habitude! Et la photo, très chouette!

  13. kisine Says:

    magnifique !

  14. NaNa_Lionne Says:

    Ououh! c magnifique!
    Un vrai dessert luxueux!c trop la classe!

  15. Dara Says:

    Vraiment bravo ! le millefeuille est très jolie ! La photo donne très envie !

  16. Jean-François Says:

    Je vais attendre l’été et les mûres qu’on trouve partout en lisière de la Forêt de Soignes, ainsi que les noisettes dans le jardin de ma soeur, si les écureuils en ont laissé, et je teste.

  17. danielle68 Says:

    c’est superbe ! l’été avec un peu d’avance .
    Bravo pour cette réalisation classieuse ..et certainement délicieuse .

  18. nanout Says:

    Les mots me manquent ! Wouah !

Leave a Reply