Le Petit Brocoli Illustré

Herbes des champs à l’italienne

Le plat du jour est rustique de chez rustique!! Fave e cicoria est un plat typique des Pouilles, composé d’une crème d’haricots blancs accompagnée de chicorée. Ouiouioui, vous avex bien entendu, la chicoré celle qu’on trouve dans les prés!! Avant de venir en Italie je n’en avais jamais mangé (je connaissais juste la chicorée celle qu’on donne aux lapins :-) ) mais ici, surtout dans le sud, le ramassage et la consommation d’herbes des champs est une saine habitude qui dure depuis toujours. Enfin depuis les temps de pauvreté je pense car en italien on dit aussi mangiare pane e cicoria pour indiquer une période de difficulté économique… J’en étais restée à ma chicorée: on la trouve très souvent dans les restaurants (à rome et plus au sud…), comme contorno, simplement bouillie puis sautée à la poele avec un filet d’huile et une gousse d’ail. La chicorée a un gout légèrement amère qui rappelle aussi un peu l’ortie que personellement j’adore.

haricots blancs fèves blanches (après détrempe, pretes à l’emploi) 500g
chicorée fraiche 400g
sel et poivre
huile d’olive

Verser les haricots dans une casserole et juste couvrir d’eau. Cuire en remuant pendant environ 40 minutes: les haricots se décomposeront en une espèce de crème plutot dense, bien remuer de manière à ne pas laisser trop de grumeaux. Saler et poivrer. Cuire la chicorée à l’eau salée, égoutter. Dresser les plats: déposer une louche de crème d’haricots puis un petit monticule de chicorée, finir avec un généreux filet d’huile d’olive de bonne qualité.

9 Responses to “Herbes des champs à l’italienne”

  1. Elvira Says:

    Ça ressemble pas mal à ce que font les paysans de chez moi. J’adore cette simplicité campagnarde. :-)

  2. mamina Says:

    Merveilleuse simplicité… si les champs ne sont pas trop traités comme chez moi, région de grande culture!!!

  3. auré Says:

    la photo donne vraiment envie! mais je ne sais pas si je trouverais les ingrédients par ici!

  4. YourAssiette Says:

    Tu n’avais jamais mangé en Belgique des pommes de terre mélangées avec des chicorées (pissenlits) , quelques “crêtons” de lard et un peu de vinaigre ??? Tu sais, les premières qui sortent dans nos campagnes lors du printemps.
    Je me réserve ta recette pour tester l’année prochaine.
    Un bonjour des Ardennes.
    Daniel

  5. Cenzina Says:

    YourAssiette: noooooonnn!!! C’est quoi t’il donc cte histoire??!! Je jures, jamais vu de pissenlits en Belgique!! (aux lardons?? ca doit etre pas mal el plus! :-P

    Auré: en effet, au marché belge je n’en ai jamais vu (en france je ne sais pas) , par contre dans la nature, des tonnes, tu sais donc ce qu’il te reste à faire… :-) )

  6. Fabienne Says:

    J’ai la cuisine rustique et ce plat me plait beaucoup !

  7. Elisabetta Says:

    Cenzina, tu me déçois, ce plat est fait avec des fèves séchées, jamais avec des haricots, comme le nom l’indique : Fave e cicoria
    Ou peut être, on appelle haricots blancs les fèves en Belgique ?
    C’est pour moi « le plat » des Pouilles
    Elisabetta

  8. Cenzina Says:

    Uhps!!!!
    Non l’erreur est due à moi!! Je ne sais pas comment j’ai fait mais j’ai spontanément traduit sans m’apercevoir de l’erreur. Bof, c’est la faute au pilote automatique: je suppose que intuitivemente - et erronément - ‘fèves blanches’ ca me sonnait bizarre mais c’est le genre de confusion qui parfois cueille les bilingues… Merci Elisabetta pour la précision ! :-)

  9. Laudy Says:

    Quelle photo magnifique !!!!

Leave a Reply