Le Petit Brocoli Illustré

Ciabatte, version mini

Recette pour un dimanche pantoufflard, et, justement, ‘pantoufle’, en italien se dit ciabatta. Et donc tant qu’on y est à paresser, pourquoi pas préparer les petits pains du meme nom, ici en version mini, pratique pour l’apéro ou pour un petit buffet (y’a qu’à ouvrir, farcir d’une tranche de jambon cru et d’un peu de paté d’olives où de ce qui vous passera par la tete sur le moment et, hop, un canapé!), mais la meme recette peut évidemment servir à préparer des pains de plus grande dimension. L’unique contrainte, c’est qu’il faut s’y mettre tot le matin! (la base de ces ciabattas est un poolish et donc les temps de liévitation sont un peu longs)

Le poolish:
farine 200g
eau 200ml
levure fraiche 2g

Je vous conseille de préparer le poolish au saut du lit: il suffit délayer la levure dans l’eau tiède, puis d’ajouter la farine, mélanger le tout, couvrir avec du film plastique et réserver dans un petit coin douillet. Après quoi vous avez gagné le droit de vous faire un café et de vaquer à vos occupations matinales, ce poolish devant reposer pendant au moins 4 heures.

Les ciabatte:
farine 200g
eau 80ml
levure fraiche 5g
sel 8g

Delayer à nouveau la levure avec l’eau tiède, ajouter la farine, le sel, puis le polish qui entretemps se sera mis à faire des bulles. Petrir le tout pendant une dizaine de minutes (la pate doit rester un peu molle, plutot humide). Après quoi diviser la pate en deux et déposer les deux patons que vous aurez allongés sur une plaque de cuisson enfarinée. Laisser lever pendant une heure et demie. diviser chaque paton, avec un couteau, en portions plus petites. Les déposer à nouveau sur unq plaque enfarinée, couvir et laisser lever pendant une heure. Après quoi cuire au four à 230° (prévoir un bol d’eau dans le four s’il n’est pas à vapeur) pendant une vingtaine de minutes.

17 Responses to “Ciabatte, version mini”

  1. mamina Says:

    J’ai plein de monde le W-E prochain et je sens que je vais les épater car contrairement à d’autres, je ne fais jamais mon pain. Mais, là, les ciabatte, c’est TROP.
    Je vais m’y mettre et cette recette donnée par toi devrait me rappeler qu’il y a plus de trois mois que je ne suis pas allée en Italie et qu’il va falloir que je patiente encore un peu…mais ces petites ciabatte m’aideront sûrement.
    Ciao.

  2. Papilles et Pupilles Says:

    Quelle bonne idée d’en faire en version mini. Tu crois que la poolish on peut la faire la veille au soir et la laisser en pousse lente dans le frigo ? Tes ciabattas sont magnifiques !

  3. Cenzina Says:

    P&P: en effet, je crois que ça peut s’envisager,. Persnellement je n’ai pas encore tenté mais on m’a souvent dit qu’au frigo l’air se distribue mieux, la pousse sera plus lente mais une nuit entière vs. 4 heures me semble une bonne alternative. A tester quoi! :-) )

  4. jojo Says:

    Merci pour cette recette, c’est sûr que dès que j’ai un peu de temps, je la test!

  5. Papilles et Pupilles Says:

    Merci Cenzina, je crois que je vais essayer. Bonne journée

  6. Fabienne Says:

    Super ide, j’adore cela mais je n’en avais jamais faite, aujourd’hui grâce à ta recette, j’ai envie de me lancer … Je vais tester cela très rapidement.

  7. anne Says:

    Moi aussi je note ta recette.Cette version mini me plaît beaucoup!

  8. lili Says:

    Bonne idée!! moi qui adore les apéros et qui reçoit demain soir, je le tente!
    et ce midi, vu que je ne travaille pas et que mon papa vient dejeuner, je lui fais ta recettte de spaghettis aux artichauds et rougets poelés….mmmh
    en tous cas bravo pour ce site, les photos sont superbes!

  9. Leelooo Says:

    J’adore les ciabatte mais j’ignorais comment on les réalisait ! Merci pour cette recette !

  10. avital Says:

    moi aussi je fais des ciabatte toutes mini
    http://www.la-panetiere.com/forum/viewtopic.php?t=1270
    excellentes pour faire des pan bagnat!!
    par contre la poolish surtout en hiver mérite bien une nuit entière, le pain n’en sera que meilleur!!
    elles sont très mignonnes!

  11. Aude Says:

    Coucou!

    Dis une question, ces petits mains me tentent vachement mais moi qui n’utilise jamais de levure fraîche, crois-tu que ça marcherait avec de la levure sèche du commerce?

    Je te pose une colle hein ;)

    Aude

  12. Cenzina Says:

    Eh ben oui, en effet, c’est une fameuse colle que tu me poses là ! :-) ) Mais, ni une ni deux j’évite l’èpineuse question en tentant de nous convaincre la petite aude que la levure fraiche c’est bien mieux que sa variante sèche (pleine de produits chimique, bleaah!) :-) )
    Je rigoles… Enfin, pas tant que ça: la levure fraiche elle, bien que infiniment moins bien que la levure spontanée faite maison, au moins à l’avantage d’etre vivante, chose que l’on ne peut pas dire de sa cousine en sachets… ceci dit, c’est pas dit qu’on ne puisse pas démarrer un poolish avec la levure sèche qui, elle aussi, tot ou tard, devrait se réactiver… A priori je dirais donc ‘pourquoi pas’ reste à savoir quelle quantité de levure sèche correspond à 2 et 5 grammes de levure fraiche… Y’aurait-il pas un expert ès levures dans la salle???
    Ceci dit, moi je comptes bien liquider un de ces jours mes petits cubes vivants au profit d’un belle levure mère, générée spontanément à l’air romain :-) )) (je vous ferai savoir! ;-)

  13. Leelooo Says:

    Cenzina, ta variation sur le thème de la lavande, c’est un supplice visuel et certainement gustatif ! Mais je ne maîtrise pas suffisemment la langue transalpine pour l’écrire !! Bravissimo !!!

  14. avital Says:

    si je peux me permettre, Cenzina:
    - la levure sèche EST vivante, bien sûr sinon elle ne fonctionnerait pas, elle est juste lyophilisée (séchée) pour permettre une longue conservation (comme on fait en laboratoire pour conserver des cultures de cellules). Cette méthode est d’ailleurs aussi utilisée quand on veut conserver son levain (pasta madre) longtemps. Personnellement, je préfère la levure fraîche mais j’utilise les 2
    - on compte 1 cuillere a café levure sèche = 8g levure fraîche = 4g levure sèche
    En général, dans les poolish faites à la levure sèche, on ne met que la pointe d’un couteau de levure.
    Et pour finir, le levain maison donne un pain à la saveur légèrement acide, vraiment différente de celle de la levure fraîche.
    j’espère que je ne t’ai pas trop ennuyée avec ces précisions..

  15. Cenzina Says:

    Merci pour ces utilissimes précisions -)))
    En effet mon levain je le conserve aussi en version sèche (mais je sais ce qu’il y a dedans :-) ))) bref, ordinaire méfiance de ce qui se vend en sachets et se conserve longtemps…. J’ai plus qu’à essayer la levure sèche!!

  16. Manoli Says:

    Merci pour cette recette, je viens de réaliser ces mini ciabatta et elles sont parfaites… avec de la levure sèche!

  17. marion Says:

    Bonjour, j’ai réalisé les ciabatte, elles sont vraiment splendides, mais je croyais que ce pain contenait toujours de l’huile d’olive. Je me trompe?

Leave a Reply