Le Petit Brocoli Illustré

les gnocchi du dimanche de ma belle-mère

On dit toujours que les italiens sont des fils à maman, des mammoni quoi. Et bien c’est vrai. Et ce qui est pire encore, c’est que les belles-filles le deviennent aussi. En fait je soupçonne fortement que cet attachement passe largement par l’assiette, je m’explique: en Italie en général et donc chez nous aussi, le dimanche midi est un moment culte, incontournable, probablement le seul repas de la semaine où toute la famille se retrouve à table ensemble, a grands renforts de pates maison, vin rouge et viandes mijotées. Et, rayon pates, chez ma belle-mère calabraise, hors ses fabuleux gnocchi e sa pasta al forno con le polpettine, point de salut, enfin point de dimanche. Du coup, comme ça faisait un mois qu’on était en vacances, je vous dis pas la grosse crise d’abstinance! et donc, dimanche dernier, grande fete aux gnocchi, version sugo al capretto, une sauce tomate mijotée au chevreau (oui je sais, c’est cruel…).
Pour ces gnocchi calabrais, la recette est simple: il suffit de prendre 500g de farine (mieux si c’est de la semoule) et de la pétrir avec une càc de sel et ce qu’il faut d’eau pour obtenir una pate élastique. Du reste on procède comme pour les gnocchi de pommes de terre: on coupe un morceau de pate, on le roule afin de former un saucisson d’1cm de dm quis on le coupe en petits tronçons qu’il faut ensuite passer sur une fourchette en appuyant bien de manière à ce que les gnocchi se strient et deviennent concaves. Laisser reposer sur un essui propre saupoudré d’un peu de farine et enfin cuire pendant 5 minutes dans de l’eau bouillante salée. Faire sauter ces gnocchi avec votre sauce tomate préférée (simple, à la viande hachée, à l’agneau…), saupoudrer de pecorino rapé, ajouter un peu de basilic et servir.

15 Responses to “les gnocchi du dimanche de ma belle-mère”

  1. auré Says:

    miam…bon le chevreau est de trop pour moi….

  2. mamina Says:

    Les gnocchi me suffiront à moi aussi.

  3. Clairechen Says:

    J’adore les gnocchis!!! La photo est magnifique!!!

  4. Elvira Says:

    C’est bien bon, les gnocchis! Je les redécouvre, en ce moment.

  5. Laurent Says:

    Moi je prendrai le tout avec le vin rouge svp … ;-) A propos, content de te voir de retour de vacances ;-) tu n’as pas perdu une once de ton talent.

  6. Tit' Says:

    mama mia ! trop bon !

  7. Papilles et Pupilles Says:

    magnifique !

  8. mercotte Says:

    quelle belle photo moi je prends tout la viande mijotée , tout j’ai dit !

  9. Helène Says:

    superbe photo.

  10. kitchenette Says:

    C’est génial, cette recette, ça a l’air plus facile que les pâtes maison quand on a pas de machine, enfin il faut voir…

  11. Cat Says:

    ça me donne envie….j’essaierai c’est certain!

  12. moony Says:

    Un bon vrai plat familial cuisiné avec amour de mama,ça doit être divin!

  13. marion Says:

    je rêve d’en faire un jour !!!!
    en attendant, je me régalerai de ceux qui m’attendent chez mon traiteur italien à quelques pas de chez moi (un jour oui, un jour …)

  14. peggy Says:

    Evidemment je comprends ce que c’est d’avoir une mama pour belle-maman… :-) nous n’y allons pas tous les dimanche midi mais quand on va les voir (au lac de Bracciano), les repas sont un moment des plus épiques… je ne me suis toujours pas habituée à manger les pâtes en “entrée” (ohla vilaine française…) et même si j’en prends une toute petite portion, quand arrive la suite (souvent des viandes au four succulentes), je n’ai plus faim! et la mama me gratifie à chaque fois à la fois du repas “mais tu n’as rien mangé!!!”… je l’adore!!!!!!!!!!!!!!! je suis tifosa de la mama! ciaooooooooooo

  15. Mitsuko Says:

    Au chevreau c’est cruel mais pas à l’agneau? C’est minouche aussi un agneau pourtant…

Leave a Reply